canalisation avec Aïssalt...

 

 

Je t’avais dit que je reviendrai afin de répondre à toutes les questions que tu me poserais, enfin…à toutes celles auxquelles je suis autorisé à te répondre.

Alors, je t’écoute.

 

J’aimerais savoir qui tu es ?

Comme je te l’ai déjà dit, je me nomme « Aïssalt » dans la matière. J’ai pour fonction d’être guide de vie, guide spirituel comme vous aimez le dire, grâce aux connaissances acquises au fil de notre histoire je suis missionné pour vous guider dans votre évolution.

 

Pourquoi dans la matière ?

Le langage pour vous humains est basé sur la matière. C’est-à-dire que si vous n’aviez pas de cordes vocales, pas de langue ou une mâchoire bloquée, le langage parlé pour vous serait impossible. Les vibrations émises de votre bouche prennent forme par l’articulation, le déplacement de votre langue dans votre bouche. Cérébralement, vous matérialisez ce que vous entendez par des images. Pour connaitre ou visualiser dans votre mémoire une personne que vous ne connaissez pas, vous avez besoin de son nom, prénom, sa localisation géographique et la profession qu’elle exerce ou qu’elle a exercé. Donc, votre accédez à la connaissance d’un être en vous intéressant à ce qui l’identifie et non par ce qu’elle Est.

 

Qu’est-ce qu’un guide de vie, un guide spirituel ?

Lorsque vous prenez vie, vos parents sont là pour vous guider sur votre chemin de vie. Ils vont vous apprendre ce que sont les contraires. Que l’on est éveillé le jour et que l’on dort la nuit, qu’il y a le chaud et le froid, la joie et la peine, etc…Ils sont là pour faciliter votre adaptation dans le monde auquel vous appartenez. Pour vous guider d’un état de dépendance vers un état d’indépendance. Vos parents sont donc vos guides de vie, vos guides spirituels.

Je suis donc semblable à vos parents, mais je ne suis pas là pour éduquer un enfant, mais pour toute l’humanité. Je n’ai pas à juger ou à vous donner des directives pour vous dire ce que vous devez faire ou ne pas faire. Vous êtes libres de vos pensées et de vos actes. Cependant, je peux vous dire ce que nous, nous avons fait et ce que nous sommes devenus, afin que vous fassiez vos propres choix.

 

Pourquoi t’a-ton donné cette mission ?

Tout être vivant dans l’univers a une mission à accomplir. Vous, en tant qu’être humains, vous passez une partie de votre vie, lorsque ce n’est pas une vie entière, à chercher votre mission de vie, alors que vous vivez celle-ci chaque jour. Tout comme nous il y a plusieurs centaines de milliers d’années, vous cherchez une raison de vivre qui soit gratifiante. Alors que la seule mission que nous puissions avoir, vous comme moi et nous, c’est de vivre dans l’amour que l’on a pour soi puis dans l’amour de tout ce qui nous entoure. J’ai cette mission car comme je te l’ai dit, je suis un historien.

 

Pourquoi dis-tu « monde de matière », tout monde n’est-il pas fait de matière ?

Il est évident que toutes les planètes et même l’univers sont faits de matière. Vous n’avez connu que cet état, puisque vous êtes nés de la densité. Vous considérez que ce que vous appelez les baryons (particules) qui composent la matière ne peuvent être modifiés. Et il est vrai que la matière ne peut être modifiée car vous en avez la conviction. Changez cette conviction, et vous vous apercevrez que la matière qui vous compose peut changer. En fait, tout ce que vous voyez ou touchez est à la fois réel et illusoire. Je ne suis pas ce que vous appelez…un physicien mais un historien. Donc je ne pourrai pas vous en donner tous les détails, mais plutôt une explication simple en fonction de mon expérience. La matière est faite de particules condensées. Entre chaque particule, il y a un vide. En augmentant ce vide, on change la dureté de la matière observée. Un objet très dur peut donc devenir très tendre. Nous pouvons agir de la même façon avec notre corps composé de matière, d’énergie, d’ondes et surtout de cellules. C’est grâce à nos cellules que nous évoluons. Toutes espèces vivantes est fait de cellules.

Dès votre création, vous êtes conditionnés par toutes les expériences que vous avez vécues lors de vos vies antérieures. Vous dites souvent que se sont vos cellules mémoires. Mais vos cellules vivent dans la matière et disparaissent avec vous lors de la mort de votre corps de matière. Il est vrai que tout ce qui est matière finit par mourir et disparaitre. Ce qui est éternel, c’est l’énergie. Et vos cellules sont enveloppées d’énergies. Ce sont ces énergies qui emmagasinent les mémoires. Celles-ci vous conditionnent en fonction de vos croyances, de votre mode de vie en société, de la conformité que l’on réclame de vous, dans votre monde de matière.

Pour la plupart d’entre vous, vous n’avez même pas conscience de ces cellules mémoires et les considérez comme étant « vous » et vous êtes persuadés d’être…LA réalité. Mais…là, je m’écarte de la question et j’y reviendrai plus tard.

 

 Non, non, continuons sur ce sujet, il m’intéresse !

Pourquoi ces cellules mémoires ne seraient-elles pas…Nous ?

 Comme je te l’ai dit lors de notre précédente entrevue vous avez été modifiés. Si bien que votre entité, comporte deux façons d’être. L’une que vous appelez « entité reptilienne », et l’autre, « entité extraterrestre ». Vous êtes donc sans cesse en conflit avec vous-mêmes. Un peu comme si votre corps était habité par un hôte. Je vous entends très souvent vous dire ;

Qui suis-je ?

Qu’est-ce que je fais sur terre ?

Je ne suis pas à ma place.

J’aimerais vivre sur une autre planète.

Je suis là pour faire autre chose que ce que je fais, etc…

 C’est que vous n’avez pas pris conscience que deux êtres vivent dans un même corps…le vôtre.

Votre corps primaire réagit à l’instinct, tout comme un animal. Il est en quête de nourriture, d’un endroit pour se réfugier afin de se sentir en sécurité. Cet être là cherche à survivre et à se reproduire.

Des êtres venus d’une autre planète vous ont modifiés génétiquement afin de vous donner…ce que vous appelez une « âme » ils vous ont doté de l’intelligence, après avoir modifié votre corps pour que vous soyez des êtres productifs.

La difficulté que vous avez donc, est de faire le lien, de vous mettre en équilibre, de trouver une bonne harmonie entre votre être primitif et l’intelligence dont vous avez été dotés. Lorsque vous aurez accepté ce fait, vous serez prêts à faire un grand pas en avant.

 

Comment trouver cet équilibre ?

 Il faut prendre conscience de votre division. Cela vous permettra de diminuer de beaucoup les troubles psychiques que vous avez, et ainsi de diminuer également vos troubles physiques qui ont pris naissance de votre déséquilibre, déséquilibre créé par cette dualité.

Grâce à votre corps, votre esprit crée dans la matière. Et c’est grâce à votre esprit que votre corps trouve son bien-être. Il faut donc que votre esprit et votre corps se mettent en harmonie.

Il faut que votre état primaire et votre état secondaire trouvent une symbiose afin qu’il n’y ait plus conflit mais harmonie. Il ne faut plus que cet être primitif et cet esprit/intelligence venue d’ailleurs soient divisés, mais qu’ils ne forment qu’un.

C’est de cette façon que vous pourrez établir les prémices d’un équilibre. La prise de conscience amène à la compréhension et la compréhension à la solution.

 

Tu m’as dit que vous étiez comme nous il y a plusieurs centaines de millier d’années, qu’est-ce qui vous a fait changer ?

 Nous avons pris naissance sur notre planète en tant qu’être pensant et intelligent il y a environ 875.000 ans. Pour les mêmes raisons que vous, nous voulions expérimenter la matière. Nous avons mis environ 275.000 ans pour atteindre le niveau d’évolution que vous avez aujourd’hui.

Nos ancêtres tout comme vous aujourd’hui, désiraient parfaire notre race en la rendant meilleure.

Alors ils ont changé notre code génétique afin que nous soyons plus intelligents, plus résistants aux maladies, plus forts physiquement. Cela avait très bien fonctionné. Seulement, comme pour vous, il y a toujours un prix à payer. Après quelques générations, de fait de cette modification génétique, notre système de reproduction avait subi une mutation. Les eyschi « en phonétique-eillechi » (femme) produisaient beaucoup plus de ce que vous appelez ovules, et les eysbann « en phonétique-essebanne » (homme) beaucoup plus de ce que vous appelez spermatozoïdes. Si bien qu’à chaque schaless « en phonétique-chalesse »(grossesse) nos eyschi mettaient au monde 3 ou 4 besayt « en phonétique béssa-it »(bébé). Notre planète étant bien plus grande que la vôtre, nous étions passés de neuf milliards d’habitants à plus de quarante milliards en quelques générations.

Cette surpopulation a nui à notre évolution aussi bien maycshy  « en phonétique-maille-chi » (humaine) que technologique qui s’est mise à ralentir puis à régresser. Les ressources de vie ont commencé à manquer. Aussi bien la nourriture que l’eau. Les peuples ne se supportaient plus. Ils s’entretuaient pour de la nourriture ou pour une place où vivre.

Vous êtes à l’aube de ce que nos ancêtres ont vécu, et il y a une expression humaine pour le dire c’est… « vous êtes en train de couper la branche sur laquelle vous êtes assis. »

La surpopulation et le manque de nourriture ont entrainé des guerres qui ont duré plusieurs générations.

C’est lorsque « l’humanité » pensait toucher le fond, qu’elle était au plus profond de son désespoir qu’elle a décidé de changer. Nos chercheurs avaient mis au point une « puce » qui annihilerait toutes pensées négatives ainsi que tout acte négatif. Ces puces ont été implantées sur tous les maycshy de la planète.

 

Oui, tu m’en avais parlé lors de notre première entrevue. Après avoir partagé ce que tu m’avais dit, plusieurs personnes ont été indignées en me disant que la liberté du choix vous avait été retirée et que vous étiez devenus semblables à des robots.

Qu’as-tu à me dire à ce sujet ?

 Tu as tout à fait raison de soulever ce sujet.

Nos ancêtres ont eu la liberté de choix. Il y a eu un vote planétaire pour connaitre la volonté de chacun.

Ce fut beaucoup plus simple que pour vous, car sur votre planète vous êtes divisés par vos frontières, ce qui occasionne des cultures différentes et donc des sources de conflits. Dans chaque pays vous êtes divisés par plusieurs partis politiques, donc sources de conflits. Vous êtes encore divisés par différentes religions qui sont aussi d’autres sources de conflit. J’insiste bien sur…sources de conflits, car en fait vous multipliez les raisons d’être en désaccord. Sur notre planète, nous n’avons pas de frontière, pas de religion, pas de politique. La seule chose qui avait divisé nos ancêtres, était le manque de nourriture et le manque de place pour vivre.

Donc, la majorité l’a emporté à 84 pour cent. Les 16 pour cent qui n’avaient pas accepté de porter une puce n’avaient plus d’impact sur le reste de la population. Ils sont donc restés avec leurs négativités le temps d’une génération.

Sur votre planète vous êtes semblables aux choix qu’ont dû faire nos ancêtres. Nous avons accepté cette puce pour ne plus vivre dans la peur de mourir du fait de la guerre, de ne plus en souffrir, de vivre dans la paix et l’amour.

Vous, vous avez accepté de vous faire vacciner afin de ne plus attraper certaines maladies mortelles ou invalidantes. Certains de vos vaccins sont obligatoires dès la naissance. Ces vaccins font-ils de vous des robots ?

Et pourtant, ces maladies peuvent à tout moment réapparaitre, car elles ne font pas partie de vous mais sont extérieures à vous.

Tout comme vous pour les vaccins, nos chercheurs avaient misé sur le long terme. Toutes vos cellules sont imprégnées des mémoires passées et présentes afin de vous protéger dans un avenir.

Ces cellules ont en elles des pensées/actions positives pour nous faire avancer, mais également des cellules négatives qui nous viennent de nos origines. Elles nous sont données également par nos parents, aussi bien mère que père, afin de nous protéger au départ de notre vie. Chaque jour, vous nourrissez ces cellules négatives par vos pensées et/ou vos actes. Grâce à ces puces, à chaque génération, ces cellules dites « négatives » disparaissaient pour ne laisser place qu’aux meilleurs. Ces paroles et/ou actes négatifs ont finis par ne plus être.

La démographie sur notre planète ne faisant que croître, il fallait trouver une solution car nous appauvrissions notre planète d’une façon inquiétante et irréversible. Nous étions en train de vivre l’extinction de tous les animaux et insectes. Et de ce fait nous courrions à notre propre extinction.

Le grand conseil représenté par des anciens, a décidé que nous devions stopper les naissances. L’accord quasi total de la population a facilité cette mise en place, car chacun et chacune savait que c’était la meilleure solution pour que notre race perdure. Il a fallu plusieurs générations pour que la démographie planétaire trouve son équilibre. Nous sommes passés de plus de soixante milliards d’habitants à moins de trente milliards. Pour conserver cet équilibre démographique, nos chercheurs, et nous-mêmes avons décidé que les schaless ne se feraient plus d’une façon naturelle. Des couveuses artificielles ont été créées. Toutes les personnes de notre planète avaient une nouvelle puce dans la tête qui était chargée d’indiquer lorsque nous étions vivants ou morts. A chaque mort qu’il y avait, une naissance se mettait en place. Si bien que notre démographie restait très stable.

Donc vous voyez, c’est afin de garder un équilibre stable que chacun de nous a pris cette décision. Ce ne fut pas une décision imposée.

 

Tu me dis que la politique, les frontières et la religion chez vous n’existent pas, comment faites-vous ?

 -Nous n’avons jamais eu besoin d’obtenir des territoires. Nous vivons sur une planète, nous sommes ses « locataires » et elle ne nous appartient pas. Nous sommes un peuple et sommes unis. La « possession » est un mot qui n’a aucun sens pour nous. Puisque la possession n’existe pas dans notre esprit, nous n’avons pas de jalousie, pas de désir et d’envie de possession. Nous connaissons le concept mais n’en éprouvons aucun besoin. Nous avons conscience que cette planète est à chacun d’entre nous.

 

-Nous n’avons pas de religion, car dans vos écrits la religion est faite pour que vous vous respectiez, vous aimiez et soyez soudés dans une croyance qui vous lie les uns aux autres. Alors que dans la réalité vos religions vous divisent. Vos plus « grandes » guerres et vos plus grands génocides ont été causés au nom de vos religions. Nous croyons en une énergie créatrice du nom de Deitay « en phonétique- déta-i » (Dieu). Celle-ci est en chacun de nous et en tout. Donc, nous n’avons aucun besoin de lui créer de cultes, ni de demeures.

 

-Pour comprendre la raison pour laquelle nous ne faisons pas de politique, il faut déjà comprendre votre mode de fonctionnement.

Dans tous les domaines, vous vivez, pensez et agissez sous le joug de la domination, et du pouvoir. Vous pensez sans cesse qu’il y a des êtres inférieurs ou/et supérieurs. Il y a donc des organisations humaines qui se sont servi de votre fragilité afin de mettre en œuvre leur pouvoir sur la société.

Une organisation humaine régie par l’ambition, le goût de l’argent et le pouvoir ont mis en place le moyen de vous diviser afin de mieux vous contrôler.  « Diviser pour mieux régner » c’est tellement simple. Vous êtes divisés en pays par des frontières, chaque pays est divisé par région, puis par départements. Vous êtes divisés ensuite par vos cultures différentes. Vous êtes divisés par vos croyances différentes, par vos  idéologies, politiques ou idéalistes.

Vous trouvez toutes les raisons de vous diviser, de vous individualiser.

Voilà pourquoi nous ne faisons pas de politique, nous ne sommes qu’un peuple vivant sur la même planète. Notre peuple est guidé par des conseillers. Ce sont des personnes d’une grande sagesse choisie par le peuple en fonction de leurs grandes expériences à tous les niveaux. Ils ne prennent jamais de décision sans nous consulter au préalable. Nous leur faisons confiance car nous les considérons comme nos pères.